La crise du covid 19 aura sans nul doute bouleversé nos vies de quelques manières que ce soit.  Beaucoup pensent qu’il y aura un après et que nous ne pourrons plus continuer comme avant.
Les changements positifs ne se feront selon moi pas dans l’immédiat mais d’ici 4 à 5 ans.
Ce qui est certain en revanche c’est que dans les prochains mois la  crise va se faire de plus en plus importante.
Beaucoup de personnes (et ce dans toutes les classes sociales), vont se retrouver au chômage. La crise sera économique, politique et sociale.

Comment tirer son épingle du jeu dans ces conditions lorsque l’on est entrepreneur dans les métiers de la décoration et de l’architecture intérieure ?

 

 

 

 

Certes le marché va probablement connaître un certain ralentissement dans les premiers mois.
Par peur du lendemain, pour faire des économies, à cause du chômage,  une partie de la clientèle va se désengager des projets et remettre à plus tard la réalisation des travaux.
Pour autant le marché va probablement repartir mais d’une autre manière.

De nouvelles opportunités :

Le confinement ou la redécouverte de nos habitats :

 

L’habitat bien être

Les français accordent beaucoup d’importance à leur habitat et cette tendance va augmenter. Ce confinement forcé, nous aura tous amené à réfléchir sur nos conditions de vie notamment au niveau de notre logement.

Pour certain cette période a été l’occasion de redécouvrir leur habitat et mettre le doigt sur ce qui ne va pas : manque d’espace, de rangements etc.
Les français vont, sans nul doute, se préoccuper de plus en plus de leur bien-être à la maison, c’est donc là que nous allons pouvoir intervenir en leur proposant de créer pour eux un véritable cocon, un espace pour se ressourcer au quotidien soit dans leur logement actuel soit dans leur nouveau lieu de vie.

Si l’on en croit les études menées dans l’immobilier, les français n’ont que très peu renoncé à leur projet d’achat d’une nouvelle résidence. 63% avant confinement 57% après. Leur objectif a cependant changé depuis le confinement et beaucoup envisagent de se « mettre au vert » pour de bon, c’est-à-dire non plus d’acheter une résidence secondaire mais une résidence principale.

On peut raisonnablement penser que si le marché de l’immobilier repart, il y aura de nouvelles opportunité pour les pros de la deco et de l’architecture intérieure.

L’habitat écologique

Sur les réseaux, on reparle de plus en plus d’écologie, de favoriser l’artisanat, de consommer local, avec des produit bio, écolo, bons pour la planète et par extension bons pour nous.

Cette tendance est encore émergente dans la décoration, c’est donc le bon moment pour proposer à vos clients des matériaux écologiques bons pour leur santé ainsi que des meubles dont on peut tracer l’origine (je pense à la filière bois par exemple). Vous pouvez également leur proposer des meubles et objets issus de l’artisanat et du design français.
A défaut de pouvoir les convaincre dans un premier temps, vous pouvez au moins les sensibiliser et le moment venu, ils reviendront vers vous.

L’habitat lieu de travail

Avec  le confinement le télétravail a fait une entrée en force  dans la vie des français. Il a fallu aménager un coin bureau pour la période du confinement, cela ça s’est fait de manière assez désorganisé pour répondre à l’urgence de la situation.

Cette situation exceptionnelle, va surement devenir la règle. Certaines entreprises y voient une opportunité et proposent d’ores et déjà à leurs employés de continuer le travail à distance de manière quasi permanente.

Cette fois ci, il ne s’agit plus de travailler sur la table de la cuisine ou dans le salon. La nécessité d’aménager un « vrai bureau » est pour les professionnel.les de l’architecture intérieure, une nouvelle opportunité.

2 pistes pour proposer de nouvelles prestations :

  • Accompagner les entreprises pour qu’elle puisse elle-même proposer à leurs salariés d’installer un bureau chez eux, dans les meilleures conditions possible.Ce bureau (ou coin bureau), devra répondre aux exigences mais aussi aux valeurs de l’entreprise. C’est d’autant plus important lors des visioconférences, le « décor » doit mettre en avant l’image de marque de la société et véhiculer une image professionnelle.
  • Accompagner les salariés eux-mêmes pour qu’ils se sentent bien au travail chez eux surtout s’ils n’ont pas la possibilité d’y dédier une pièce entière.
    Pour certains il s’agira d’aménager un espace bureau dans une autre pièce. C’est l’occasion de réfléchir à des solutions pour créer des espaces multifonctions de manière à pouvoir travailler sans être dérangé par le reste de la famille.

Pour résumer, il y a 3 opportunités qui s’offrent aux professionnel.les de la décoration et de l’architecture intérieure :

Proposer un aménagement bien-être à toutes les personnes (salariés ou indépendants) afin qu’elle puisse, dans les conditions de restrictions, se sentir bien chez elle.

Accompagner les entreprises dans la mise en place du télétravail pour leurs salariés.

Aider les salariés à aménager un espace bureau dans leur logement, qu’il soit grand ou petit, afin de travailler dans les meilleures conditions possibles.

On peut imaginer une quatrième tendance qui apparaîtra surtout dans les espaces publiques, boutiques hôtels restaurants etc. Comment réorganiser les espaces pour rendre permanentes les consignes de sécurité sanitaires avec notamment la réorganisation et l’optimisation des espaces pour maintenir la distanciation physique.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire.

Rejoignez moi sur les réseaux sociaux.
les petits boutons juste en dessous sont là pour ça 😉

Votre guide gratuit

"10 conseils pour créer
votre activité Déco"

image guide
En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées pour recevoir la news letter et des conseils concernant le création d'entreprise dans la Déco.
Je reçois dès maintenant mon pdf gratuit : "10 conseils pour créer votre activité déco et trouver les premiers clients.